TROUBLESCoprophagie

 

On désigne par ce terme la consommation d’excréments, comportement que les propriétaires ont beaucoup de mal à supporter. La consommation d’excréments d’herbivores (crottins, bouses) est normale chez le chien,  en effet, ces excréments très riches en fibres et en éléments végétaux partiellement digérés,  suscite la convoitise du chien.

La coprophagie est banale chez les chiots de moins de 6 mois (elle tend à disparaitre ensuite). Dans ces deux cas, on peut toujours essayer de calmer ce comportement mais sans sanctionner, le jeune chien reste très tenté par la consommation de ces excréments.

En revanche, ce comportement chez un adulte doit amener à consulter un vétérinaire parce qu’il s’agit généralement d’un symptôme de pathologie organique (pancréatite chronique, insuffisance pancréatique exocrine). Si après consultation du vétérinaire, il s’avère que le chien ne souffre pas d’un de ces maux, il vous faudra consulter un comportementaliste, pour voir s’il ne s’agit d’un trouble tel que le syndrome de privation, dépression de détachement ou autres…

Il arrive que les chiens mangent une partie de certaines selles et se roulent dans le reste. Il est permis de penser que le chien cherche à modifier certaines caractéristiques olfactives, pour finalement modifier le contact social. On n'a malheureusement pas de trace d'études tendant à prouver que les chiens mangeant et se roulant dans les selles sont des sujets dominés et si les producteurs de ces excréments sont des  dominants.

On a longtemps considéré qu'un chien qui mange ses excréments est un animal qui présente des carences alimentaires, «Dame Nature» se chargeant de rétablir l'équilibre. Malheureusement, on ne parvient pas à démontrer l'existence d'un déséquilibre métabolique.

 

Des problemes

  • 2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Pour suivre toute l'actu et les nouveautés à venir

Abonnez-vous à notre page Facebook