TROUBLESAutomutilation

Le chien peut-il aller jusqu’à l’automutilation, pour exprimer son mal-être ?

De plus en plus de chiens, adoptent ce comportement gênant. Le chien peut effectivement souffrir de perturbations physiologiques, l’angoisse pouvant remettre en cause sa santé. Les signes en sont souvent simples et visibles : le mauvais état du poil ou des pertes massives de poils, des dépilations locales, se rongent les griffes, une humeur maussade ou triste, le fait qu’il se retranche dans son coin, qu’il émette des gémissements, des aboiements, des pleurs, ou quantité d’autres expressions de détresse. Car c’est véritablement ce qu’il éprouve. Il peut aussi tenter d’évacuer son stress en se léchant avec insistance les pattes ou les flancs, jusqu’à provoquer des plaies que l’on appelle plaies de léchage.

Il est important de déceler l'éventuel problème physiologique qui le touche, en rendant visite à votre vétérinaire dans un premier temps pour déceler si ce n'est pas dûe à une maladie. Dans un deuxième temps, si la cause biologique est éliminée, vous pouvez me contacter afin d'identifier ensemble la cause de cette automutilation, on s’interrogera sur d’éventuelles angoisses qui pourraient générer ces attitudes.

 

Bilan d'analyse comportementale

50 euros

Analyse gratuite si prise de forfait

 

Des problemes

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Pour suivre toute l'actu et les nouveautés à venir

Abonnez-vous à notre page Facebook